culture blog

ou comment je pris part au chaos de la logorrhée mondiale

culture blog header image 2

Lunar Park

Dans son dernier roman, Bret Easton Ellis se met en scène dans un univers inquiétant où les monstres qu’il a crées dans ses précédents romans resurgissent pour hanter l’écrivain paisible. La banlieue résidentielles chic commence à se déformer sous les regards angoissés et hallucinés de l’auteur/héros et ressemble de plus en plus à ces décors de films d’horreurs qu’il sait si bien créer. Avec une intrigue plus subtile que ces précédents romans (mais sans toutefois faire de concessions sur son style cru aux limites du gore), il réussit encore une fois à nous étonner. Surprenant. (note : 4/5)

→ 0 Commentaire2 décembre 2007 · Catégorie lecture

0 commentaire à ce jour ↓

  • Il n'y a encore aucun commentaire... lancez vous.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.