culture blog

ou comment je pris part au chaos de la logorrhée mondiale

culture blog header image 2

L’insensible déchirure de Doebbels

Au théâtre de la Cité Universitaire, Daniel Doebbels met en scène la Shoah à travers les mouvements de 7 danseurs. Corps destructurés et humiliés accompagnent une musique moderne alternée de silence, le temps que ces cadavres vivants se remettent en place pour une nouvelle mort. Superbe. (note 8/10)

→ 0 Commentaire8 avril 2007 · Catégorie danse

0 commentaire à ce jour ↓

  • Il n'y a encore aucun commentaire... lancez vous.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.