culture blog

ou comment je pris part au chaos de la logorrhée mondiale

culture blog header image 2

Alamut

Ce roman historique de l’écrivain slovène Vladimir Bartol de la première moitié du XX siècle est tout simplement étonnant : partant de l’histoire de la « secte des assassins » (secte ismaélienne du XI siècle) et du récit légendaire accompagnant cette secte (le fondateur, autoproclamé prophète, régnait sur une forteresse imprenable où il formait des futurs martyrs en leur ouvrant la porte du paradis grâce à des bonbons drogués), il dénonce dès la fin des années 30 (Staline au pouvoir depuis 15 ans, Hitler fraichement arrivé) les régime totalitaires basés sur la soumission et l’aveuglement des masses. Il prophétise aussi, longtemps avant les attentats du 11 septembre 2001, ce recours au martyr au nom de la religion et du paradis céleste. Captivant, tant du point vue historique que purement romanesque. (note : 4/5)

→ 0 Commentaire27 octobre 2010 · Catégorie lecture

0 commentaire à ce jour ↓

  • Il n'y a encore aucun commentaire... lancez vous.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.