culture blog

ou comment je pris part au chaos de la logorrhée mondiale

culture blog header image 2

L’Arrache-coeur

Après avoir lu l’Ecume des jours, le titre de l’Arrache-coeur est trompeur, on s’attend à y retrouver ce fameux objet qu’Alise a utilisé pour tuer Jean-Sol Partre… mais Boris Vian nous livre un roman étonnant, moins poétique, autrement plus complexe. Nous sommes encore projetés dans un univers fantastique, un petit village perché sur les falaises qu’un étranger va voir d’un œil nouveau : le surréaliste (la foire aux vieux, les enfants esclaves, les animaux crucifiés, la religion luxe, …) se normalise lentement dans un rythme temporel déroutant et les seules personnes vivant à l’extérieur du village sombrent dans un amour obsessionnel inquiétant. Du Vian intense qui nous renvoie à notre propre folie. (note : 5/5)

→ 0 Commentaire10 octobre 2010 · Catégorie lecture

0 commentaire à ce jour ↓

  • Il n'y a encore aucun commentaire... lancez vous.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.