culture blog

ou comment je pris part au chaos de la logorrhée mondiale

culture blog header image 2

L’Ecume des jours

Dès les premiers mots de ce roman culte, Boris Vian nous projette dans un univers poétique, surréaliste et déroutant où la matière est vivante et où il est question d’amour et de mort. Sur un fond de Duke Ellington (et notamment l’arrangement Chloé, qui partage son nom avec l’héroïne du roman), Colin vit dans un monde à la fois réel et fantastique où il rencontre Chloé dont il tombe amoureux. Mais Chloé tombe malade et le monde fantastique s’obscurcit à l’image de la tristesse qui envahit les personnages. Après le Maître et Marguerite de Boulgakov, une des plus belles histoires d’amour jamais écrites. (Re)découvrir ce chef d’œuvre relève de la nécessité. (note : 5/5)

→ 0 Commentaire20 septembre 2010 · Catégorie lecture

0 commentaire à ce jour ↓

  • Il n'y a encore aucun commentaire... lancez vous.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.