culture blog

ou comment je pris part au chaos de la logorrhée mondiale

culture blog header image 2

Le Mystère de la crypte ensorcelée

Léger, sans prétentions, mais sans concessions non plus, le roman d’Eduardo Mendoza suit les traces de ceux de Montalban dans les méandres des polars barcelonais où le héros, un délinquant fou à moitié repenti, livre une vision décalée et impitoyable de la société espagnole, mais toujours avec finesse, pas forcément du langage mais de l’esprit, et dieu sait combien il peut être difficile de manier l’une sans l’autre.

→ 0 Commentaire30 octobre 2006 · Catégorie lecture

0 commentaire à ce jour ↓

  • Il n'y a encore aucun commentaire... lancez vous.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.