culture blog

ou comment je pris part au chaos de la logorrhée mondiale

culture blog header image 2

Quantum of Solace

On n’a pas eu droit à la célèbre réplique « my name is Bond, James Bond », ni à l’humour décalé, ni aux petits gadgets révolutionnaires, ni à la scène romantique finale avec la nouvelle Bond Girl. A la place, un Bond méchant et pas drôle et un scénario léger et truffé d’impossibilités bien au delà de la dose d’impossible dont est habituellement capable le MI6. Même si on ne s’ennuie pas, le dernier Bond marque une rupture, mais est-ce qu’on en a vraiment envie? (note : 3/5)

→ 0 Commentaire14 novembre 2008 · Catégorie ciné

0 commentaire à ce jour ↓

  • Il n'y a encore aucun commentaire... lancez vous.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.