culture blog

ou comment je pris part au chaos de la logorrhée mondiale

culture blog header image 2

Endiablade

Cette nouvelle de Mikail Boulgakov raconte l’histoire d’un modeste fonctionnaire soviétique des années 1920 dont l’existence va se transformer en cauchemar sous l’effet d’une bureaucratie tentaculaire qui le mènera à la folie. Une satire sociale dont Boulgakov a le secret et qui n’est pas sans rappeler le procès de Kafka (paru quelques années plus tard). (note : 4/5)

→ 0 Commentaire9 mai 2008 · Catégorie lecture

0 commentaire à ce jour ↓

  • Il n'y a encore aucun commentaire... lancez vous.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.