culture blog

ou comment je pris part au chaos de la logorrhée mondiale

culture blog header image 2

Sweeney Todd

Tim Burton fait partie de ces réalisateurs dont l’imaginaire semble sans limites. Le résultat est souvent miraculeux de finesse, de beauté et d’originalité mais Sweeney Todd semble faire exception à la règle. Dans ce conte sanguinaire où les dialogues sont chantés (oui, chantés…), on finit par se lasser du Londres imaginaire d’une autre époque et du désir de vengeance expéditif de Sweeney. Tout ça finit dans une explosion de sang et un soupir de soulagement. (note : 1/5)

→ 0 Commentaire6 février 2008 · Catégorie ciné

0 commentaire à ce jour ↓

  • Il n'y a encore aucun commentaire... lancez vous.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.